26 septembre 2012 0 Commentaire

Les rôles de l’équipe de direction

J’ai eu l’occasion d’accompagner de nombreuses équipes de direction. Dans la plupart des cas, l’objectif initial était  d’améliorer « l’efficience de l’équipe » : la cohésion ou la solidarité, la qualité de la communication entre les membres de l’équipe, ou bien la construction de la vision partagée, ou encore la conduite d’un projet complexe, etc… 

A chaque fois, il m’a paru indispensable de faire travailler l’équipe concernée sur sa raison d’être, le « pourquoi elle existe » et les rôles qui lui sont dévolus. Ce travail permet au dirigeant et à chacun des membres de l’équipe de donner du sens à sa position et à son action, de prendre conscience de cette identité si particulière de « membre de l’équipe de direction », de mesurer ce qu’est le collectif au regard des individus en présence et des fonctions qu’ils représentent. Il est le préalable à tout travail sur les processus, la communication, la régulation, le lien, la créativité, la vision partagée, etc…

Voici quelques pistes de réflexion sur ce que sont (ou peuvent être) les rôles d’une équipe de direction :

 L’équipe de direction est à la fois l’équipe qui « donne la direction », c’est-à-dire qui imagine les futurs possibles et formule la vision puis la déploie au sein de l’organisation, et en même temps, l’équipe qui « dirige », c’est-à-dire qui ajuste le mouvement en fonction des aléas de l’environnement, qui régule et coordonne les actions et les ressources.

Elle est en cela le principal outil de gouvernance de l’organisation pour le Dirigeant.

Par ailleurs, l’équipe de direction constitue souvent un modèle référent pour les équipes au sein de l’organisation ; elle joue en cela un rôle symbolique fort dont elle n’a pas toujours conscience. Elle porte en effet l’héritage culturel de l’organisation, ses valeurs et ses mythes ; elle représente l’autorité, et, en cela, représente souvent une surface de projections des aspirations et des identifications des collaborateurs.

Réunir des « Directeurs » pour constituer une « équipe »est complexe. La somme des individus aux objectifs et contraintes différentes, aux personnalités souvent fortes, ne constitue pas spontanément un « collectif » solidaire, au service de la gouvernance de l’organisation. Le Dirigeant n’est pas toujours à l’aise face à ce dispositif. Il n’en comprend pas toujours les réactions. Il ne sait toujours pas comment faire pour développer l’interdépendance et l’efficience. Il est amené à gérer les forces émotionnelles du groupe en même temps que ses propres émotions.

L’équipe est une tour d’observation de ce qui se passe au sein de l’organisation ; elle est aussi, dans l’autre sens, un lieu de construction des messages et de diffusion de ces messages auprès des équipes.

Elle peut être bien sûr un lieu d’arbitrage des tensions, des différences de points de vue, des conflits d’objectifs ou de moyens : elle est le lieu d’où part la nécessaire régulation de l’organisation. Lorsqu’elle se résume à ce rôle, il est vraisemblable que l’équipe de direction est devenue un lieu de pouvoirs, où chacun se replie sur son territoire, à l’image de ce qu’il se passe alors au sein de l’organisation.

L’équipe de direction peut aussi être un groupe de créativité, de résolution de problème, un lieu de capitalisation des expériences et des connaissances de l’organisation.

Elle est enfin un lieu de ressourcement, de confrontation, où chacun peut venir tester ses idées, partager ses problèmes, recueillir du soutien ou des signes de reconnaissance. Cela, bien sûr, dans l’idéal ….

Fanchic Babron

 

Laisser un commentaire

International Logistics Net... |
e-clim-pas-cher |
Actusrtsenlive |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kategreen
| Brucedon
| Jetv