dirigeant demain

Le management, ce beau métier...

Depuis 20 ans j'accompagne des dirigeants ou des équipes de direction, dans leur rôle de management. Ce blog est une invitation à l'échange d'expériences, d'idées, de pratiques autour d'un domaine en pleine évolution.


Fanchic Babron

23 avril 2016 0 Commentaire

Vers un leadership aspirationnel

Vers un leadership aspirationnel

Un mouvement est en cours, qui s’affirme comme une évidence, et qui nécessite néanmoins une profonde transformation.

Transformation dans les manières d’appréhender les situations de management, dans les comportements, dans les relations, dans les modes d’expression, dans la façon de prendre sa place de leader et de l’assumer.

Le leadership aspirationnel a l’effet d’un courant ascendant qui met en mouvement tout ce qu’il rencontre, permettant un alignement des énergies, évoluant avec agilité en fonction de l’environnement. Ce leadership aspire vers le succès, en mobilisant et en mettant en synergie les talents de tous les acteurs de l’organisation. Il révèle, mobilise, responsabilise, met en lien, en donnant du sens et en soutenant les initiatives.

Le niveau d’exigence auquel l’organisation est confrontée, la complexité des situations, la multiplicité et la vitesse des changements, tout cela nécessite un travail d’équipe solidaire et mature. Il s’agit de combiner des regards différents, de croiser les représentations, pour conserver la nécessaire lucidité, pour sécuriser et accélérer les prises de décision, pour démultiplier la force de déploiement au sein de l’organisation.

Le leadership aspirationnel a comme particularité d’être porté, non par un individu isolé, mais par une équipe. On peut parler de « leadership collectif » : une équipe, plus ou moins large, inspirée par une vision réellement partagée, pratiquant l’intelligence collective, tirant profit de la singularité de chacun de ses membres, exemplaire dans son fonctionnement.

Chacun des membres de cette équipe, et en tout premier lieu celui qui l’anime, présente des caractéristiques essentielles : l’ancrage, l’authenticité, la sincérité dans la démarche, la bienveillance et l’exigence dans les relations. Chacun est, en toute situation, en quête de la « juste posture », c’est-à-dire de l’éthique managériale : au clair sur ses convictions et les valeurs qu’il revendique, recherchant la congruence. Conscient de la complexité qui l’entoure, chacun veille à l’équilibre de la décision et à l’efficience de l’action.

Il faut pour cela une force majeure : savoir qui l’on est, d’où l’on vient, ce qui nous a façonné. Il convient de reconnaitre tout autant ses talents que ses vulnérabilités, avec lucidité et humilité. Le but est d’intégrer tout cela et d’avoir une conscience claire de sa singularité, savoir que l’on n’est pas parfait, n’en faire ni une excuse, ni un défi à relever.

Etre un leader aspirationnel n’est pas inné, ne se décrète pas. Cela suppose un apprentissage, un réel travail sur soi, sur les fondements de son identité de manager : l’histoire personnelle, les expériences professionnelles, les convictions et les talents associés, le contexte managérial présent, les enjeux auxquels on est confronté.

Voici où est notre vocation.

Nous accompagnons la transformation managériale en agissant sur trois leviers essentiels :

  1. Le développement chez le dirigeant ou le manager d’une posture managériale « aspirationnelle »
  2. Le déploiement d’un leadership collectif au niveau de l’équipe dirigeante, et de chaque instance de management
  3. L’optimisation des synergies au sein de l’organisation, créatrices de valeur et porteuses de nouveaux business models.

Fanchic BABRON

17 décembre 2015 0 Commentaire

Programme HeptaLab : les mutations du management

Nous recherchons des contributeurs pour le programme : cadres-dirigeants, DRH, coachs et surtout des jeunes managers (entre 24 et 30 ans). Merci de prendre contact avec :

Fanchic BABRON  - email : fanchic.babron@axile.fr

Image de prévisualisation YouTube

 

Notre société vit, au travers de l’hypermodernité, une mutation profonde, à la fois culturelle, sociologique, politique, anthropologique.

L’entreprise, miroir de la société, vit cette mutation, dans son positionnement, son fonctionnement, son management.

Le développement du digital a renforcé cette transformation, en permettant le travail à distance, en développant la virtualisation des relations, l’automatisation et la digitalisation des processus, en réorganisant les espaces de travail.

Au-delà de l’aspect technologique et logistique, le digital a peu à peu transformé les regards sur le monde, et les comportements des individus et des collectifs. Les nouvelles générations de collaborateurs et de managers incarnent cette transformation, entrainant à leurs côtés les « Digital Immigrants », et suscitant des questions sur la place du manager, les modes de fonctionnement, les postures adaptées.

Les modèles anciens en termes de management sont peu à peu remis en cause. La nécessité d’un changement de paradigme est évoquée. L’entreprise des dix prochaines années sera sûrement très différente de celle d’aujourd’hui, dans sa structure, sa façon de concevoir sa stratégie, dans sa culture et donc dans les modes de fonctionnement, les comportements individuels et collectifs.

Le thinktank HeptaLab initie un programme d’études et de prospective sur ces questions :

  • Comment les nouvelles générations de collaborateurs et de managers perçoivent-t-elles l’entreprise d’aujourd’hui et ses modalités de fonctionnement et de management ? en quoi ce regard diffère-t-il de celui des générations précédentes ?
  • Quelles sont les attentes des nouvelles générations vis-à-vis de l’entreprise de demain ? comment voient-elles son fonctionnement, son management, son positionnement ?
    • En quoi ces attentes rejoignent-elles ou pas celles des générations précédentes ?
    • Comment prennent-elles en compte les mutations du monde et les nouveaux enjeux et contraintes des marchés, des systèmes concurrentiels, règlementaires, sociétaux, … ?
    • En quoi cette vision de l’entreprise de demain constitue-t-elle une piste de développement pour les dirigeants d’aujourd’hui ?
    • Comment les entreprises perçoivent-elles les attentes des nouvelles générations ? quelle importance leur accordent-elles ? en quoi ont-elles modifié leurs politiques de communication, de recrutement, d’intégration, de formation, d’évaluation, de reconnaissance et, plus globalement, de management ?

Enfin, et surtout, comment faire émerger cette formidable compétence collective que constitue potentiellement la synergie entre les générations ? comment les amener à co-créer l’entreprise et le management de demain ?

Fanchic BABRON

12345...33

International Logistics Net... |
e-clim-pas-cher |
Actusrtsenlive |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kategreen
| Brucedon
| Jetv